fbpx

Être aidant d’une personne en perte d’autonomie n’est pas de tout repos ; cela demande beaucoup de temps et peut être rapidement épuisant autant physiquement que psychologiquement. Nombreux sont ceux qui doivent concilier leur rôle d’aidant avec leur vie personnelle, mais également avec leur vie professionnelle ; il s’agit des salariés aidants. 
Depuis 2017, il existe un congé rémunéré destiné aux proches aidants. Celui-ci est en cours de revalorisation. 

Qui peut bénéficier du congé proche aidant ?

Le congé proche aidant est destiné aux salariés de droit privé, aux fonctionnaires, mais également aux travailleurs indépendants et aux demandeurs d’emploi. Celui-ci permet de mettre en suspens ou de réduire pendant un laps de temps le contrat de travail de l’aidant afin qu’il puisse venir en aide à un proche en perte d’autonomie, que ce soit dû à l’âge ou à l’handicap.  
En ce qui concerne l’accompagnement d’une personne âgée, le proche aidant doit :  

  • Résider sur le territoire français 
  • Vivre à domicile ou en établissement 
  • Être évalué en GIR 1,2 ou 3 

Le proche peut être : 

  • L’ascendant, le descendant ou un collatéral de l’aidant 
  • Le concubin, le partenaire lié par un PACS, le conjoint de l’aidant 
  • Une personne en perte d’autonomie qui vit avec l’aidant et dont ce dernier s’occupe régulièrement à titre non professionnel dans le cadre des gestes du quotidien 

    D’ici à 2023, le congé proche aidant devrait être élargi et prendre en compte les personnes âgées évaluées en GIR 4. 

    Comment faire la demandé du congé proche aidant ?

    Pour les salariés, il est nécessaire d’adresser un courrier en LRAR à son employeur un mois avant la prise du congé ou 15 jours s’il s’agit d’un renouvellement. Il n’y a par contre aucun délai de prévenance si l’état de santé de la personne âgée se dégrade de façon brutal (certificat médical précisant la perte d’autonomie obligatoire), si l’hébergement en établissement n’est soudainement plus possible ou s’il y a une situation dîtes d’urgence. 

    Pour les travailleurs indépendants, il suffit de déclarer le nombre de jours d’interruption d’activité à l’organisme qui délivre les prestations familiales. 

    Lorsqu’une demande est effectuée, le salarié aidant doit fournir les documents suivants : 

    • Attestation sur l’honneur qu’un congé proche aidant n’a jamais été pris auparavant ou qui précise la durée déjà prise 
    • Déclaration sur l’honneur du lien familial avec la personne âgée qu’il accompagne régulièrement 
    • Photocopie de l’accord de l’APA 

    Si le proche décède, fait appel à un service à domicile, intègre un établissement ou si une autre personne sollicite un congé proche aidant le salarié aidant peut mettre fin à son congé à tout moment. Pour cela, il suffit d’envoyer une demande en ce sens à son employeur entre 1 mois et 15 jours avant. 

    Pour la recherche d’un service à domicile et tout autre professionnel permettant le maintien à domicile, il existe une application mobile qui facilite la mise en lien avec les solutions qui sont autour du domicile du proche aidée. Cette app gratuite référence également des professionnels de santé et les solutions d’hébergements. Il suffit de créer un compte “aidant” pour avoir accès à la géolocalisation des services mais également à la discussion instantanée entre aidants, avec les professionnels et à des mini vidéos explicatives sur la perte d’autonomie et le maintien à domicile. Tout cela est accessible uniquement sur FamyHelp ! 

    Quelle est la durée du congé proche aidant ? Quel est le montant versé ?

    La congé proche aidant peut durer 3 mois au maximum (possibilité de fractionner) et, s’il n’y a pas de convention ou accord collectif plus favorable en vigueur, être renouvelé 1 an. 

    La rémunération du congé proche aidant prend la forme d’une allocation nommée l’AJPA, versée par la CAF ou la MSA. Le montant est fixé à 58€ depuis le 01/01/2022. 

    Pour en savoir plus sur l’AJPA : https://www.caf.fr/allocataires/droits-et-prestations/s-informer-sur-les-aides/solidarite-et-insertion/l-allocation-journaliere-du-proche-aidant-ajpa  

     Sources : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/solutions-pour-les-aidants/travailler-et-aider-un-proche/le-conge-de-proche-aidant  

    https://www.journaldunet.fr/management/guide-du-management/1199849-conge-de-proche-aidant-salaire-conditions-et-duree/#:~:text=A%20compter%20du%201er%20avril,mariage%2C%20Pacs%20ou%20concubinage).  

    l'application famyhelp est disponible sur apple store
    L'application FamyHelp est disponible sur google play

    Categories: Non classé